Journée « Environnement » avec Unis-Cité

  

  

Il s’agissait, au cours de cette journée, de « débattre et agir pour l’environnement » avec une centaine de jeunes âgés de 16 à 25 ans issus des collèges et lycées du département en leur proposant de participer à une dizaine d’ateliers.

Nous étions bien sûr présents sur le terrain du Bois Gourmand du Chalonnais, d’autant plus que nous encadrons les jeunes d’Unis-Cité de Chalon-sur-Saône chaque mardi matin pendant les huit mois de leur formation.

Nous voilà donc à pied d’œuvre dès 8h30 du matin, bousculés par un vent glacial qui a décidé de ne nous laisser aucun répit.
Qu’à cela ne tienne, notre vaillance a été à l’épreuve des frimas et la dizaine de bénévoles que nous étions n’entendait pas faillir à sa tâche.

Nos trois pôles d’actions étaient installés lorsque les groupes ont commencé à se présenter à tour de rôle. Chacun d’eux était muni d’une feuille de route qui les conduisait d’un atelier à l’autre au sein de la Maison des Associations sur un temps d’une demi-heure.

L’atelier du jeu de Kim 
Il s’agissait d’un jeu de toucher pour découvrir cinq arbres qui nous entourent. Il fallait reconnaître, au toucher, les fruits de ces arbres glissés dans des sacs, puis les attribuer à leur arbre (gland, marron….).
L’érable a été le plus difficile à reconnaître : le pin, connu de tous, le plus facile. Les jeunes se sont montrés curieux et intéressés par notre proposition, chacun se piquant de reconnaître le bon fruit.

  

L’atelier des « Senteurs et des Saveurs »

Il fallait, lors de cet atelier, reconnaître des plantes fraîches, puis séchées.
Notre public a bien souvent été déconcerté et intrigué par cette expérience. Les différentes odeurs leur rappelaient bien quelque chose, mais quoi ?…
À la dégustation, grimaces ou sourires, éclats de rire devant la mine déconfite de certains croquant les graines de fenouil, émaillaient leurs découvertes et nous amusaient beaucoup.
Les jeunes ont reconnu des goûts et ont bien souvent évoqué des souvenirs qui s’y attachaient, très importants pour eux.

  

Nous avions déposé sur notre stand un nid de mésange plein d’œufs, abandonné par l’oiseau.
L’histoire de cette mésange nichant dans la boîte aux lettres d’une bénévole, qui, dérangée par une distributrice de prospectus abandonna son nid par peur, a particulièrement touché les jeunes qui n’avaient jamais vu un nid de si près, et encore moins des œufs.
Ils ont pu admirer l’habilité de cet oiseau à construire un cocon douillet tressé de poils d’animaux.

  

L’atelier ludique de « Course à la Brouette »
Destiné à mettre l’accent sur l’importance de la préservation de l’eau, trois jeunes devaient s’affronter pour renverser le moins possible d’eau d’un seau chargé sur une brouette.
Étranglement au départ, virage à la corde et inégalité du terrain compliquaient le parcours !
Les filles se sont montrées fort honorables dans cette épreuve car, si elles ne démarraient pas sur les chapeaux de roue, elles ramenaient bien souvent plus d’eau que leurs concurrents masculins !
Quant aux carambolages voulus ou non, aux errances de certaines brouettes sur le parcours, ils furent sources de beaucoup d’amusement tout au long de la journée.

Cet évènement important a permis de sensibiliser une bonne centaine de jeunes collégiens et lycéens aux enjeux environnementaux.

Il a été aussi l’occasion pour les diverses structures d’Unis-Cité du département de se rencontrer et d’échanger, de dialoguer avec les structures qui œuvrent pour l’environnement et de présenter leurs actions aux diverses personnes officielles invitées ce jour-là.

  

Ce fut également un temps privilégié pour l’équipe de bénévoles du Bois Gourmand du Chalonnais de sensibiliser tous ces jeunes au projet que nous menons avec les habitants du quartier au sein de ce lieu pour créer une forêt comestible en milieu urbain.

Retour en haut